Les africaines et la technologique en Afrique : Qu’elle place pour la femme ?

Les TIC ont apportés d’importantes révolutions  dans les pays en développement et notamment en Afrique. On doit donc se poser la question de savoir quels sont les avantages que bénéficient les femmes dans notre sociétés minés par les problèmes d’inclusion et d’exclusion sociale  généralisés ? Quels sont les usages qu’en font les femmes africaines de la technologie ?

La femme et l’usage  TIC en Afrique

En Afrique, les femmes utilisent les TIC dans plusieurs domaines. Il l’utilise dans la facilitation de leur propre autonomisation. Elle l’utilise également pour offrir un service de téléphonie mobile dans les localités déshérités,  avec à l’appui la création de plusieurs opportunités d’emplois grâce à l’accès de tous à l’internet. Dans l’ouvrage «  Accès des femmes au nouveau média » Présenté par Mme Gisèle GUIGMA un ouvrage qui se fonde sur les incidences d’un vaste projet de recherche dans le cadre duquel des universitaires et des militants ont étudié la situation au sein de leurs collectivités et pays respectifs au moyen d’une recherche sur le terrain originale. Il en ressort  que :

Les TIC ont le potentiel de lier de façon numérique chaque femme dans le monde au sein d’un réseau qui ouvre des possibilités infinies d’échange d’information. Outre cela, elles utilisent ce canal :

  • pour faire un travail en réseau pour le plaidoyer politique
  • pour faire un travail en réseau pour le commerce
  • utilisent les applications commerciales presque autant que les hommes

Ce qui oblige le secteur commercial à attirer les femmes des pays en développement dans des centres commerciaux mondiaux.

 

Les femmes qui innovent dans les TIC en Afrique Francophone

Bien vrai que les femmes aient tendance à adopter cette nouvelles technologies plus lentement, ils convient de retenir qu’elles l’utilisent à des fins utiles nous en voulons pour preuves,  entre autres EDITH BROU qui est l’une des meilleurs bloggeuses en Côte d’ivoire qui compte à son actif un bon nombre de fellowers. On peut également citer par exemple Evelyn Namara  qui a fondé Vouch Digital, une start-up technologique utilisant les données et les paiements numériques pour transformer les programmes d’accès au cash en Ouganda et au-delà.

 

Les technologies de l’information et de la communication sont des outils indispensables pour l’égalité genre en Afrique car elles créent de nouveaux emplois et opportunités, mettent fin à l’isolement et permettent à la gente féminine d’avoir une vision plus large de sa part à apprendre dans la construction de différent pays. Quitte aux différents Etat de facilité à la population l’accès a ses outils indispensables pour le développement.

Comments are closed.

Translate »